36 ans d’histoire

L’histoire du Cully Jazz, de sa naissance à aujourd’hui

Du rêve de deux jeunes passionnés, Daniel Thentz et Emmanuel Gétaz, est né en 1983 le Cully Jazz Festival, qui est devenu en un quart de siècle l’un des plus grands festivals de jazz en Suisse.

Lire l’hommage à Daniel Thentz.

 

Bref historique

  • 1983. Deux jours durant, Cully vibre au rythme du jazz. La programmation est modeste, mais le succès au rendez-vous.
  • 1984. Le budget de la manifestation double et quelques artistes importants du jazz romand se produisent dans la Salle Davel. Le public, venu en nombre, est séduit.
  • 1985. La dénomination de « Festival » apparaît sur l’affiche. Premiers musiciens étrangers. Quatre jours de musique.
  • 1986. Apparition du petit frère, le Festival OFF. Les organisateurs, tous bénévoles, se donnent les moyens de relever un vrai défi: faire de Cully un centre de rencontres pour tous les amateurs de jazz pendant une semaine entière.
    Au cours des années suivantes, le Festival IN et le Festival OFF se développent. Le Festival IN est résolument ouvert à tous les grands courants du jazz. La salle Davel peut accueillir 300 personnes et permet des concerts trios ou solos sans sonorisation. Quant au Festival OFF, il vise un autre but précis et unique: permettre à tous de venir écouter gratuitement du jazz de qualité dans différents cafés et caveaux, dans une ambiance très décontractée.
  • 1er novembre 1995. Un incendie ravage la salle Davel et force ainsi le Festival IN à se déplacer sur la place d’Armes, au bord de l’eau. Grâce au soutien de la Fondation Lavaux-Cully-Jazz, la 14e édition est présentée malgré tout en mars 1996. À partir de cette année, les concerts payants ont lieu sous un Chapiteau chauffé.
    La même année, les ruines de la salle Davel deviennent l’Urban Jazz Club, le lieu acid-jazz du Festival. Décorés avec goût, les murs dégagent une ambiance unique et originale où des DJ’s présentent de nouvelles tendances musicales. Le lieu accueille également un restaurant et deux nouveaux bars.
  • 1999. Intégration d’une seconde scène dans la salle Davel reconstruite. On y accueille créations et concerts acoustiques. Des DJ’s animent les fins de soirées.
  • 2001. Résolument axée sur une programmation de création et sur l’avenir, la salle Davel est rebaptisée « Next Step ».
  • 2002. Le Cully Jazz Festival fête son 20e anniversaire. Avec un budget dépassant le million de francs, un comité bénévole de 11 personnes, 200 membres du staff, un bureau permanent, plus de 10’000 billets vendus chaque année, plus de 42’000 visiteurs sur 9 jours et une ample couverture médiatique, le Festival est une manifestation incontournable. C’est aussi le moment que choisit Emmanuel Gétaz pour tirer sa révérence et laisser à une équipe solide la mission de poursuivre le Festival.
  • 2007. Le Cully Jazz Festival fête son 25e anniversaire. Un bel âge pour le plus intime des grands festivals de jazz en Suisse, qui accueille désormais plus de 40’000 visiteurs chaque année.
  • 2008. Le Festival peut se targuer de présenter des comptes quasi-équilibrés, qui reflètent bien cette magnifique édition 2008, grâce à une excellente fréquentation malgré une météo plutôt maussade. On parle même d’un taux de remplissage jamais égalé! Bilan plutôt réjouissant et apaisant, permettant au comité de développer de nouvelles idées.
  • 2009. Cette année, le Festival s’est fait un point d’honneur d’améliorer la qualité d’accueil des festivaliers, notamment en agrandissant les infrastructures avec Le Lounge, au bord du lac.
  • 2010. Toujours en pleine forme, toujours heureux et fier de pouvoir se présenter comme le premier événement du printemps à Cully. De nouvelles infrastructures – dont un nouveau Chapiteau totalement repensé! -, une politique environnementale accrue: le Cully Jazz se développe sans cesse.
  • 2011. Le Festival connaît une édition exceptionnelle, tant au niveau de la programmation que de la météo, extrêmement clémente… Il fait beau, la programmation plaît et le public est là, en masse, puisque le petit Festival connaît des records d’affluence le week-end! Une belle 29e édition qui permet au comité et à toute l’équipe d’organisation de se réjouir de préparer à fêter dignement la 30e édition en 2012.
  • 2012. La 30e édition du Cully Jazz Festival tire sa révérence avec un bilan artistique d’exception, ponctué de surprises musicales inédites offertes par les artistes au festival… En raison d’une météo extrêmement défavorable, la fréquentation est passée de 50’000 personnes en 2011 à 45’000 en 2012 et les revenus liés au F&B ont par conséquent fortement diminué. Les réserves du Festival ont bien heureusement pu éponger ce déficit, sans pour autant devoir recourir au soutien de la Fondation Lavaux-Cully-Jazz. En outre, le Cully Jazz Festival inaugure de nouveaux lieux du Festival OFF: le Venoge, premier caveau flottant du Festival, le caveau Weber, dédié aux musiques d’ailleurs, ou encore le Salon, idéal pour passer un moment au calme au bord de l’eau.
  • 2013. Marquée par un hommage au Mali avec une programmation brillante et riche en découverte, cette 31e édition a attiré plus de 50’000 festivaliers. Avec 7 concerts complet et plus de 12’500 billets vendus, la programmation a trouvé son public et tire un bilan financier positif.
  • 2014. Une programmation de qualité, une météo des plus clémentes, cette 32e édition aura été l’une des plus belles réussites de l’histoire du Cully Jazz. Avec quelques 65’000 festivaliers et 13’200 billets vendus, cette édition affiche un bilan exceptionnel. En termes de fréquentation, c’est la meilleure année enregistrée jusqu’à présent. Le budget total pour 2014 dépasse les 2 millions de francs. Le soleil, qui a brillé durant neuf jours, n’est pas la seule explication de ce succès.
  • 2015. Illuminé de soleil et attirant des talents des quatre coins du monde, le Cully Jazz Festival a vécu une très belle édition et battu un nouveau record de ventes de billets avec 14’300 billets vendus. L’événement a attiré quelques 65’000 festivaliers, égalant ainsi le record de fréquentation de 2014.
  • 2016. Du Chapiteau au Temple, en passant par le Next Step, le Club et les caveaux du bourg, plus de 55’000 festivaliers ont répondu présent lors des 9 jours du Festival, malgré une météo capricieuse. Nouveauté de cette 34e édition, la nouvelle scène du Club a accueilli des artistes faisant partie des meilleures formations de jazz actuelles. Au total, 12 concerts du Festival IN ont affiché complet et 13’300 billets ont été vendus.
  • 2017. La 35e édition du Cully Jazz Festival s’est terminée le samedi 8 avril 2017 sur les morceaux les plus cultes du légendaire Frank Sinatra, interprétés par le soulman français Ben l’Oncle Soul. Plus de 65’000 festivaliers ont répondu présent lors des 9 jours ensoleillés du Festival, pour 14’500 billets au Festival IN. Au total, près de 120 concerts et une vingtaine d’événements consacrés au jazz et à ses musiques cousines ont électrisé le bourg de Cully.

Merci de continuer à rêver avec nous!