Site officiel #bigband #brassinstrument #groove
On le sait, Londres est aujourd’hui un vivier de talents bruts qui explorent le jazz pour mieux redéfinir ses contours. La nouvelle bombe s’appelle Kokoroko. Une formation fascinante, qui se réapproprie l’exaltation torride de l’afrobeat avec une modernité déconcertante. Armée d’une section de cuivres sismique et entièrement féminine, elle explore à la fois l’énergie d’un funk rugueux et la délicatesse des sonorités traditionnelles d’Afrique de l’Ouest. Sur son premier EP éponyme, le titre «Abusey Jonction» (35 millions de vues sur Youtube), inspiré d’une composition du guitariste Oscar Jérome, met en lumière les luttes uniques auxquelles font face les femmes noires.
Site officiel #moregroove #neworleans #bestnewartist
    Tarriona “Tank” Ball (voc) Daniel Abraham (kbd) Joshua Johnson (dms) Norman Spence (kbd, bass synth) Albert Allenback (as, fl) Jonathan Johnson (bg) Daniel Abel (g) Tia Henderson (bg, voc)
Caractérisé par une énergie démente, un humour assumé et une créativité sans fond, ce collectif d’artistes originaires de la Louisiane réchauffe les esprits avec un son chatoyant spectaculairement hip. Fondé en début de décennie par la chanteuse et poétesse Tarriona "Tank" Ball, Tank and the Bangas propage un savant mélange de spoken word, r’n’b, hip-hop et jazz avec une joyeuseté infatigable. Le quintet connaît un succès fulgurant en 2017 après avoir battu à plate couture les 6'000 inscrits au concours du NPR Tiny Desk, amassant des millions de vues sur Youtube et une tournée à guichets fermés. Leur album DIY «Green Balloon», sorti en 2019 sur le label Verve Forecast a d'ailleurs valu aux cinq musiciens une nomination dans la catégorie "révélation de l'année" aux prochains Grammy Awards. La clôture du Chapiteau s’annonce déjà inoubliable.